Programme SNES Avignon 2016 - Spectacles des adhA�rents du SNES

  1. Spectacles >
  2.  LA MAIN DE LEILA
LA MAIN DE LEILA LoadingAJOUTER À MA SÉLECTION

LA MAIN DE LEILA

  • Un spectacle d’ Aida Asgharzadeh et Kamel Isker
  • Mise en scène Régis Vallée
  • Avec Aida Asgharzadeh, Azize Kabouche et Kamel Isker
  • Production : ACME PRODUCTION, ATELIER THEATRE ACTUEL
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h20
  • Tout public, à partir de 12 ans
  • Date : Du 07 au 30 juillet 2016
  • Début : 15h35 - fin 16h55
  • Nom du théâtre : Béliers (Théâtre des)
  • Adresse du théâtre : 53, rue du Portail Magnanen - Avignon

1987, Sidi Fares, un petit village proche d'Alger.
Dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle, Samir rejoue les films que l’Etat censure et dévoile les plus grands baisers du cinéma.
«Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma, le cinéma le plus illégal de toute l’Algérie !» Ici, il y a deux règles à respecter: l’identité de Samir doit rester secrète et les femmes sont interdites. Sauf qu'un jour, Leïla Bensaada viole cet interdit. La fille du puissant colonel Bensaada découvre la mythique histoire de Casablanca.
Un an plus tard, Samir et Leïla s'aiment d'un amour inconditionnel comme l’est le premier amour. Mais d’un amour tout aussi interdit que les scènes que Samir interprète pour vivre. Derrière eux, se trame l’ombre d’octobre 88, le premier des printemps arabes.
Cet amour et cette révolte puisent leur force dans des mêmes racines: une nouvelle jeunesse algérienne.

« laisseZ-moi vous raconTer l’hisToire de samir eT leïla.
c’esT l’hisToire d’une rébellion, celle de l’algérie, d’un grain de sable.
c’esT l’hisToire d’un amour plus grand que les plus grands conTes, d’un désir plus
vif que les plus vives révolTes, d’une jeunesse plus mÛre que les plus mÛrs pommiers.
c’esT l’hisToire de samir eT leïla. » HUMPHREY BOGART
NOTE D’INTENTION
Dans La Main de Leïla, nous sommes à la fois dans le conte et l’évocation historique. D’un côté Sidi Fares, village tout droit sorti de l’imagination des auteurs.
De l’autre côté, l’année 1988, année charnière de l’histoire algérienne. Il s’agit donc d’être dans la rêverie tout en retrouvant certains ingrédients de la vie algérienne de la fin des années 80. Sur scène, 3 acteurs pour donner vie à tout ce village, avec générosité, humour, tendresse et vérité. Un décor fait de recup’, où tout est recyclé, où les matériaux se mélangent d’une manière harmonieusement hétéroclite. Des filsà linge pour structurer les nombreux espaces et permettre aux scènes de s’enchaîner rapidement, des lumières qui articulent l’histoire à la façon d’un montage cinématographique et une création musicale qui s’inspire des grands thèmes du 7ème art, colonne vertébrale de l’histoire, véritable échappatoire pour les deux jeunes amants.
Soutien(s) : ADAMI et THEATRE DE GASCOGNE
Contact pro :
Elsa Tournoux 06 37 54 63 27
elsatournoux@acme.eu.com